étymologie et compléments


aiga

prononciations

substantif féminin

  1. eau
    • L’aiga, que totjorn davala, e que tomba totjorn pus bas, mas que ne’n tròbe la colada, a cerchat dins la mar sa patz e son repaus. — Marcelle Delpastre, Saumes pagans, 1974

citations, exemples, locutions

références
  • R1 : Bonnaud 1996 (aigà, aià), Vayssier 1879 [en ligne]
  • R2 : DGLO [en ligne], Cantalausa 2002, Gonfroy 1975, Morà 2011, Faure 2009, Rei-Bèthvéder 2004, Toscano 2015 [en ligne], Brun [en ligne], Alibert 1997, Balaguer et Pojada 2013, Gonin et Gaubert 2012
  • R3 : ALMC, carte 101, ALLOc, carte 82, Bec 1970, p. 433, Bloch et Wartburg 2008, ALBit, DECat , ALPO, carte 200



Chercher "aiga" sur dicod'Òc (dictionnaires en ligne sur le site du Congrès permanent de la lenga occitana)


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .