étymologie et compléments

  • étymologie incertaine(?) ; le fr. balai est généralement considéré comme d'origine celtique (TLFI [en ligne]), du breton balazn ou du gaulois * banatlo, ce qui pourrait dans le dernier cas s'appliquer à la variante nord-occitane balai (attestée en oc. méd.) ; dans ces conditions, la forme provençale et languedocienne balag s'explique difficilement si ce n'est comme déverbal de balajar, balaiar (Lév.) en oc. méd., qui serait lui-même dérivé de balai ;
    une autre hypothèse (Rey 2016) fait de l'afr. balai un déverbal de baloier / balayer, qui serait fréquentatif de baller 'secouer, faire voler' (mais la nasale de la forme primitive de l'afr. reste alors inexpliquée) ; un développement parallèle pourrait expliquer l'occitan médiéval : balar > fréq. balaiar / balajar > dév. balai / balag
  • formes médiévales : balai (Lév.) 'verge ; balle, enveloppe de grain ; délai, retard'
  • TdF : bala
  • apparentés : balajar
  • cognats ou correspondants dans d'autres langues : afr. balain 'faisceau de genêt' (ca 1170), balai (XIIIe s.)


balag

prononciations et variantes

substantif masculin

  1. balai → V. escoba, engranièra
références
  • R2 : Cantalausa 2002, Ubaud 2011, Alibert 1997, Balaguer et Pojada 2013
  • R3 : FEW I 233 [en ligne]
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .