étymologie et compléments


cachafuòc

prononciations et variantes

substantif masculin

  1. bûche de Noël, grosse bûche d’arbre fruitier qu’on met au feu en grande cérémonie le soir de la veille de Noël → V. calendau, calendier, soc de Nadal
    • pausar cachofuòc/botar cachafuec
      déposer la bûche de Noël dans le foyer, après l’avoir aspergée de trois libations de vin cuit, en prononçant les paroles sacramentelles ; passer la veillée de Noël en famille
    • lo vèspre de cachafuòc
      le soir de la veille de Noël
    • Per calendas,
      Près dau fuòc,
      Dins son luòc,
      Chascun pausa cachafuòc.
      — Nicolas Saboly
    • Lo cachafuòc sempre cremava. — S. Lambert
  2. feu de joie, pièce de feu d’artifice → V. cabanèu, casèla
  3. présent que le maître donnait aux serviteurs qui allaient passer les fêtes de Noël dans leur famille, et qui consiste en nougat, vin cuit, gâteaux, fruits, etc. À Marseille, les ouvriers charpentiers et calfats recevaient de leur patrn la bûche traditionnelle
  4. banquet, défructu → V. defructu


note

sous les comtes de Provence, les magistrats municipaux de la ville d’Aix portaient solennellement, la veille de Noël, un cachafuòc au palais du souverain et faisaient la collation à la table de ce dernier, ou, en son absence, à celle du Grand Sénéchal

références
  • R1 : Mistral 1879
  • R2 : Fettuciari, Martin et Pietri 2003, Ubaud 2011




Chercher "cachafuòc" sur dicod'Òc (dictionnaires en ligne sur le site du Congrès permanent de la lenga occitana)


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .