FANDOM


étymologie et compléments

  • dérivé du latin calīgĭne(m) 'brouillard, brume, obscurité, ténèbres ; obscurcissement de la vue, aveuglement' (> (sav.) esp. calígine, it. caligine), avec le suffixe -uc
  • dérivés : calugariá, calugàs, caluguet, caluguitge
  • dérivé en français d'oc : caluc (orthographe variable)


caluc

prononciations

adjectif

  1. myope, qui a la vue basse, courte → V. lusc, miòp, sup, tècle
    • Creses que siás caluc !
      Tu n’y vois donc pas ?!
    • Siam pas calucs.
      Nous avons des yeux
    • Per penetrar tan luònh ma vista èra caluga. — Nicolas Fizes
  2. qui a le tournis en parlant des bêtes à laine → V. cabord, falord, lord, tornejon, tortís
  3. qui a le vertige, fou, imbécile → V. amòrri
    • Es caluc lo que pren un garri per un brau. — Louis Roumieux (19e, p.)


note

Mistral indique également des féminins en -uda et -uca (-udo, -uco en graphie mistralienne), qui ne sont pas repris dans les principaux dictionnaires en graphie classique normalisée

références
  • R1 : Mistral 1879, Vayssier 1879 [en ligne]
  • R2 : DGLO [en ligne], Cantalausa 2002, Fettuciari, Martin et Pietri 2003, Ubaud 2011, Faure 2009, Brun [en ligne], Toscano 2015 [en ligne], Alibert 1997, Balaguer et Pojada 2013



Chercher "caluc" sur dicod'Òc (dictionnaires en ligne sur le site du Congrès permanent de la lenga occitana)


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .