étymologie et compléments

  • du latin vulgaire *rŭscĭnĭŏlu(m) pour *lŭscĭnĭŏlu(m) (> afr. lossegneul, substitué par l'occitanisme à partir du XIIe s. ; ait. lusignuolo), var. masc. du cl. lŭscĭnĭŏla 'petit rossignol', dim. de lŭscĭnĭa(m) / lŭscĭnĭu(m) 'rossignol' ; le passage ancien de l- à r- (roscinia est attesté en bas lat. plusieurs dans gloses anciennes, depuis le VIIe ou VIIIe s.) peut s'expliquer par une dissimilation de l ou, moins probablement, par infl. de rŭssu(m) (oc. ros) 'roux' ; l'oc. méd. devait présenter la forme arch. *roissenhol, le e s'étant changé en i par infl. fermante de la palatale [ɲ] et le i ayant chuté par dissimilation avec cette dernière
  • formes médiévales : (XIIe s.) (attesté chez Pierre d’Auvergne et Bernard de Ventadour) rossignol (Rayn.), rossinhol (Rayn., PSW, DOM [en ligne])
  • TdF : roussignòu
  • dérivés : rossinhòla, rossinholada, rossinholar, rossinholejar, rossinholenc, rossinholeta, rossinholon
  • cognats ou correspondants dans d'autres langues : cat. ro(s)sinyol (var. anc. roissinyol, rossilol, rossinol < oc. ; fin du XIIIe s.) ; esp. ruiseñor (anc. rosignol, rossinol, rossenor ; < oc., DCECH) ; afr. rossignol (ca 1165 ; < oc.), roissignor (fin du XIIIe s.) ; it. usign(u)olo (anc. rusignuolo [< oc.], ausignuolo) ; pt. rouxinol (< oc.)


rossinhòl

prononciations et variantes

substantif masculin

  1. ornit. rossignol
  2. [g.] navig. sorte de mât (Palay 1980)
références
  • R2 : DGLO [en ligne], Cantalausa 2002, Alibert 1997, Balaguer et Pojada 2013, Grange 2008
  • R3 : DECat VII 480a21, DCECH, entrée "ruiseñor", TLFI [en ligne], ALF, carte 1168


(?)

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .